Print 

L'ombre du FSB plane sur les tueries de Maïdan
L'essentiel
Les services secrets russes ont admis samedi que l'un de leurs hauts responsables se trouvait à Kiev pendant les tueries de février lors des manifestations, pour «des questions de sécurité». Revoir le diaporama. Tweet; par e-mail ...

et plus encore »


Essentiel